« La misère est une violation des droits de l’homme »  (Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies sept 2012).

La  lutte contre la grande pauvreté et l’exclusion n’est pas affaire d’assistance mais d’accès aux droits fondamentaux (droit de vivre en famille, droit au logement, droit à l’éducation, à la formation et au travail, droit à la culture, accès à la justice..).

Pendant un an, partout en Europe, ont été récoltés des récits d’expériences  sur le respect ou non, sur l’effectivité ou non des droits fondamentaux des personnes vivant la grande pauvreté.

Ces récits, écrits par ou avec elles, ont montré  le gouffre qu’il y a entre le droit, son effectivité et l’incompréhension réciproque qui existe entre les très pauvres et les professionnels de la justice  chargés de faire respecter ces droits.

En avril 2014,  un séminaire « Justice et Droits de l’Homme »  a rassemblé soixante dix personnes venus de Belgique, d’Espagne, de France et des Pays Bas dont vingt cinq ayant l’expérience de la grande pauvreté.  Le but était de réfléchir, avec et à partir d’eux, à construire ensemble (professionnels du droit, personnes ayant l’expérience vécue de la grande pauvreté et citoyens solidaires) des pistes d’actions pour que la justice contribue davantage à ce que les droits fondamentaux deviennent réellement des droits pour tous.

Organisme porteur du projet :

ATD Quart Monde Europe et plus spécialement la Belgique, la France et l’Espagne.

Personnes concernées :

Les participants au séminaire soit 70 personnes,  dont 25 personnes ayant l’expérience de la grande pauvreté les autres étant  des professionnels du droit ou de la justice et des citoyens solidaires des combats pour l’effectivité des droits.

Moyens mis en œuvre :

Pendant un an la récolte de récits d’expériences  sur l’accès aux droits et l’accès à la justice auprès des personnes confrontées à la grande pauvreté et aussi des récits des professionnels de la justice et de citoyens engagés pour les respect des droits.

Une journée de préparation avec les 25 militants Quart Monde

Deux jours de rencontre et de travail entre militants Quart Monde, professionnels du droit et de la justice et citoyens engagés pour le respect des droits selon la méthodologie du croisement des savoirs : travail sur les représentations et ce qui empêche de se comprendre, travail à partir des récits sur les logiques des uns et des autres, théâtre forum, élaboration de propositions.

Un magistrat présent a pu dire qu’il avait davantage appris en deux jours qu’en quinze ans de formation continue et d’exercice professionnel.

Un site Quart Monde et Droits de l’homme a été créé: http://blogs.atd-quartmonde.org/humanrights/

Calendrier du projet :

Le séminaire a eu lieu les 11, 12 et 13 avril 2014 à Pierrelaye (Val d’Oise).

Parmi les soutiens financiers du projet :

L’association Georges Hourdin  et ATD Quart Monde

Contact :

Laurence.dharcourt@atd-quartmonde.org

Site Quart Monde et Droits de l’Homme

http://blogs.atd-quartmonde.org/humanrights/