Ce film a pour objet de permettre l’expression directe des gens du voyage sur leurs conditions de vie et leur demande de sédentarisation, leurs relations avec la population autochtone et celles, souvent difficiles, avec les élus des différentes collectivités territoriales et les représentants de l’État.

La démarche a pour but d’aider les personnes concernées à trouver une place de citoyen à part entière dans une société qui les rejette, de leur rendre leur dignité face aux élus et au reste de la population, de faire respecter la spécificité de leur culture.
Le film a été présenté au Festival des Gens du voyage à la Roche sur Foron (74) le 18 juin 2011.

L’organisme porteur du projet :

Association Annécienne pour la Promotion de la Liberté d’expression (AAPLE)

L’association basée à Annecy a pour objectif de promouvoir l’expression des citoyens, en particulier ceux qui n’ont pas, ou si peu, la parole.

Personnes concernées :

Les gens du voyage au travers d’une vingtaine de familles du département de Haute-Savoie, porte-paroles des 120 familles de ce département, qui vont participer à la réalisation du film.

Les autres citoyens du département qui ne connaissent pas ces familles, leurs traditions, leur culture, leurs besoins et leur apport dans la société.

Les élus chargés du « vivre ensemble » avec tous leurs administrés.

Moyens mis en œuvre  :

  • Constitution d’une équipe composée de journalistes et d’un réalisateur pour mener les interviews et faire les prises de vue.
  • Déplacements sur les lieux de tournage.
  • Location du matériel technique utilisé.

Calendrier du projet :

La réalisation et le tournage du film se sont déroulés sur 5 semaines (mai/juin 2011).

Parmi les soutiens financiers du projet :

La Région Rhône-Alpes, la Fondation de France et l’Association Georges Hourdin.

Contact :

Gerard Fumex, 06 81 17 45 71/ 04 50 32 18 61 – gfumex@ouvaton.org <gdusillon@gmail.com>