Pour le numéro 100 de sa revue trimestrielle, Dedans Dehors, paru en juin 2018, l’Observatoire international des prisons – Section française (OIP) a fait le choix d’un numéro entièrement rédigé par des personnes détenues, afin de faire décrire de l’intérieur, par ceux qui la vivent, la réalité carcérale. L’OIP veut ainsi sensibiliser le grand public et déconstruire les idées reçues sur l’incarcération et en réhumanisant la perception des personnes détenues, dont la parole est souvent disqualifiée d’un point de vue social et institutionnel. En 2019, le projet se poursuit via une campagne de courtes vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, les témoignages de personnes détenues lus par des personnalités (François Morel, Yolande Moreau, Nicole Ferroni, etc.).

https://www.youtube.com/watch?v=rjUpMedi1Iw&list=PLvBSqm6Z_r1f1J-SmwlRWaS9AeuAsi2S3&index=1

L’organisme porteur du projet

Observatoire International des Prisons – Section française (OIP)

 

Brève description de l’organisme porteur du projet

L’Observatoire international des prisons (OIP) est une association qui agit pour le respect des droits de l’homme en milieu carcéral et pour un moindre recours à l’emprisonnement. Créé en 1996, il fait connaître l’état des conditions de détention en France, défend les droits et la dignité des prisonniers et contribue au débat public par un travail rigoureux d’éclairage et d’analyse des politiques pénales et pénitentiaires, au cœur des problématiques de notre société.

 

Personnes concernées par l’initiative

Les quelque 600 personnes détenues abonnées à la revue ainsi que 90 autres personnes détenues avec qui l’OIP est en lien ont reçu l’appel à contribution pour proposer un témoignage.

La revue et la diffusion des contenus sur les réseaux sociaux a touché les professionnels de justice, experts et personnes concernées ou intéressées par l’univers pénal et pénitentiaire.

 

Calendrier du projet

De janvier à juin 2018

 

Moyens mis en œuvre

Pour réaliser ce numéro spécial, entre le 19 mars et le 30 avril 2018, l’OIP a glissé un appel à contributions dans les courriers de réponse aux sollicitations qu’elle reçoit des personnes détenues. Les récits recueillis – nombreux – ont fait l’objet d’une sélection, d’une retranscription et d’une mise en page dans la revue.

Dedans Dehors a été imprimé à 2000 exemplaires et ses contenus relayés via la newsletter de l’OIP (4500 abonnés), Twitter (9200 followers) et Facebook (13000 fans).

 

Principaux acteurs qui accompagnent financièrement le projet

Association Georges Hourdin

 

Contact

OIP – Caroline Mollet, responsable de la collecte de fonds privés – 7 bis rue Riquet – 75019 Paris – 01 44 52 87 90 – caroline.mollet@oip.orghttps://oip.org/communique/au-dela-des-murs-des-prisons-porter-une-parole-confisquee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *