En raison de leurs conditions d’existence, les personnes les plus pauvres font une expérience de Dieu tout à fait singulière. Convaincue que celles-ci sont un ferment pour la société, l’association a pour objectif de permettre la transmission de leur parole aux Églises.

Il s’agit donc d’approfondir la foi chrétienne à partir de l’expérience du malheur, de l’abandon et de la désespérance, et de permettre une réciprocité dans la réflexion.

L’organisme porteur du projet :

Association « La Pierre d’Angle »

L’association a pour but d’approfondir et d’encourager le lien entre l’engagement avec les plus pauvres et la foi chrétienne de ses membres.

Personnes concernées :

Le projet concerne 14 groupes de personnes en situation de grande pauvreté et d’autres qui ne connaissent pas les mêmes difficultés et qui accompagnent la recherche.

Les résultats des travaux de recherche sont destinés à être communiqués et donc à toucher l’ensemble de la communauté chrétienne.

Moyens mis en œuvre :

  • Organisation de deux sessions collectives nationales de plusieurs jours.
  • Nombreuses rencontres intermédiaires des groupes à travers la France.
  • Transport et hébergement des personnes.
  • Location de salles pour les réunions.
  • Matériel d’animation.

Calendrier du projet :

La durée du projet a été de deux ans, de septembre 2009 à novembre 2011. L’expérience s’est clôturée par un grand rassemblement les 26 et 27 novembre 2011 à Issy-les-Moulineaux.

Parmi les soutiens financiers du projet :

La Fondation Porticus (France) et l’Association Georges Hourdin.

Contact :

Association La Pierre d’Angle, Maryvonne et Jean Claude Caillaux, 01 40 34 21 16 – caillauxjcm@free.fr