Ce projet a pour but de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite un emploi à durée indéterminée, rémunéré au SMIC et adapté à ses compétences, sans surcoût pour la collectivité. Des travaux utiles et innovants pourraient voir le jour dans les services à la personne, les services aux entreprises, l’accueil et l’entretien par exemple.

Une phase essentielle du projet réside dans les entretiens avec les demandeurs d’emploi : des centaines ont eu lieu pour connaître leurs motivations, leurs désirs, leurs savoir-faire, leurs compétences… et concevoir à partir de là des emplois adaptés aux besoins du territoire. L’expression des chômeurs de longue durée est ainsi stimulée, encouragée, structurée… pour bâtir de l’innovation et du développement économiques.

Plus »

L’Alternative urbaine, entreprise de tourisme solidaire, propose parmi ses activités des balades citadines animées par des chômeurs ou des personnes sans abris et éloignées de l’emploi. L’objectif est de remobiliser et de favoriser la réinsertion par le travail avec comme support pédagogique la découverte d’un Paris insolite et authentique.

Plus »

Cette séance en atelier a pour objectif de provoquer un débat entre des personnes en situation de précarité et des personnes du monde de l’entreprise à tous les échelons de la hiérarchie, quant au rôle actif dans l’innovation que peuvent jouer les salariés les moins qualifiés.

Déroulement de la séance :

  • Lancement avec notamment un “Texte introductif” dense, à voix multiples, sur le thème de l’atelier.
  • Saynète “L’emballage des poêles”, pour montrer comment se construit l’innovation sur une ligne de production.
  • Photos projetées, participation de la salle, sur les représentations de l’innovation en entreprise.
  • Approfondissement avec la salle, introduit par SEB (Tefal) et TAE : repères sur Partage, Confiance, Erreur.
  • Mini-ateliers dans la salle et échange collectif à 90 personnes.

Conclusions : flashs multiples de la salle, puis en quelques minutes par plusieurs chefs d’entreprise.

Plus »

A l’occasion de la sortie du livre « L’entreprise réinventée » (Gérard Desmedt, Les Éditions de l’Atelier), TAE a organisé une journée « Portes Ouvertes dans les ateliers » de façon à mettre en lumière le projet et promouvoir les idées et valeurs dont il est porteur.

La journée proposait la visite des locaux ponctuée par des ateliers de découverte des différents métiers (informatique, bâtiment, ménage/cuisine). Un buffet confectionné par les salariés a permis d’échanger de manière conviviale à l’heure du déjeuner. Une table ronde sur le thème « L’emploi pour tous, quels défis à relever ? », introduite par un groupe de TAE, a réuni l’auteur du livre et d’autres intervenants.

Plus »

A partir des fonctionnements innovants mis en place par TAE (Travailler et apprendre ensemble), le projet est de rassembler des entreprises dites « classiques » pour rechercher avec elles les moyens d’intégrer des travailleurs en situation d’exclusion et de les soutenir dans cette voie. Ce travail d’étude et de recherche se conclut par un colloque de façon à retransmettre publiquement les éléments forts issus de la démarche. L’expérience est également partagée lors d’une rencontre internationale d’ATD Quart Monde portant sur des projets d’activités économiques dans plusieurs pays.

Le projet aboutit à la rédaction d’un « livre blanc » sur  ces échanges de savoirs et d’expériences et l’élaboration d’une méthode de relecture croisée des pratiques d’entreprises.

Plus »

Le projet a pour but de partir des compétences des personnes pour construire leur projet professionnel, d’évaluer et valoriser ces compétences acquises tout au long du parcours d’insertion pour faciliter l’accès à la formation et à l’emploi, notamment dans les associations de « service à la personne ». L’objectif final est de créer le contenu et l’architecture d’un « Passeport de compétences » mis à la disposition des demandeurs d’emploi accompagnés ou non.

La démarche du « Passeport de compétences » veut développer l’appétence à la formation, valoriser les personnes, favoriser la transférabilité des compétences tout au long de la vie, donner une lecture objective de ce que savent faire les personnes à leurs futurs employeurs.

Plus »

Le projet a pour but de faciliter l’expression des citoyens en processus d’exclusion, du fait de leur pauvreté, sur les points cruciaux de leur vécu et sur les solutions qu’ils proposent face à ces problèmes (très bas revenus, chômage durable, entraves dans l’accès à la formation, aux soins, à la culture … mais aussi déficit de reconnaissance sociale).

Les objectifs poursuivis sont de mettre en relief, à partir de situations précises, les capacités de proposition et d’organisation des citoyens en précarité, de permettre aux divers types de citoyens de vérifier que le dialogue entre eux et la construction en commun de réponses aux situations de pauvreté sont possibles, et d’amorcer des réalisations issues des propositions.

Plus »

Le 15 avril 2017, un grand rassemblement national a marqué les 90 ans de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne). Autour de grands débats et d’échanges, il s’agissait pour plus de 10 000 jeunes de construire ensemble des revendications afin d’améliorer leurs conditions de vie, et notamment l’accès à un emploi digne, au travers d’un cahier de 40 doléances.

Plus »