Le projet a pour but de partir des compétences des personnes pour construire leur projet professionnel, d’évaluer et valoriser ces compétences acquises tout au long du parcours d’insertion pour faciliter l’accès à la formation et à l’emploi, notamment dans les associations de « service à la personne ». L’objectif final est de créer le contenu et l’architecture d’un « Passeport de compétences » mis à la disposition des demandeurs d’emploi accompagnés ou non.

La démarche du « Passeport de compétences » veut développer l’appétence à la formation, valoriser les personnes, favoriser la transférabilité des compétences tout au long de la vie, donner une lecture objective de ce que savent faire les personnes à leurs futurs employeurs.

Plus »

L’Église est appelée à donner la juste place à chacun en privilégiant la prise de parole des plus fragiles. La rencontre des plus pauvres conduit à la rencontre du Christ lui-même. Animés de cette conviction, les initiateurs de ce projet souhaitent partager un temps de retraite et de convivialité sur cinq jours avec des personnes vivant des situations de précarité ou d’exclusion. L’idée est venue d’inventer quelque chose pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’être invité. « Bible et sapins » a principalement deux sources d’inspiration : « Bible et mer » et « Bible et montagne ».

Depuis 2002, des membres de la Mission de France proposent chaque année des sessions « Bible et mer » et « Bible et montagne » : le principe est de conjuguer la lecture de la Bible avec un temps de détente et de vacances. La maison de vacances d’ATD Quart Monde se trouve à Arbois, dans le Jura, et propose un séjour pour des familles qui ne sont jamais parties en vacances.

Plus »

7% des personnes âgées de 16 à 65 ans sont en difficulté avec l’écrit et ne peuvent pas réaliser des actes simples de la vie quotidienne, comme payer une facture, lire un bulletin scolaire, un contrat de travail, le journal ou encore lire des histoires à leurs enfants. Il n’est jamais trop tard“, disent les uns. “On peut réapprendre autrement qu’à l’école” disent les autres. Comment faire savoir à des personnes qui se cachent derrière le mur de la honte qu’il est possible de (ré)apprendre à l’âge adulte ?

C’est ce défi que se sont lancé des personnes qui ont fait le chemin de réapprendre en témoignant de leur parcours et de leur réussite. Pour faire entendre leur voix, les apprenants-ambassadeurs du Morvan (association Par Chemins), en partenariat avec les autres apprenants de la Chaîne des Savoirs, ont réalisé un agenda hebdomadaire 2015 pour porter leur parole, leur expérience, leurs revendications. Si Par Chemins a été le maître d’œuvre de ce projet, nombreux sont ceux qui s’y sont associés en déposant des textes, des illustrations, des pensées.

Plus »